Tags

,

article-1163719-03EAB935000005DC-487_634x476.jpg
Source

Shibam, en arabe شبام, est une ville du Yémen, située dans l’Hadramaout et peuplée de 7 000 habitants. Son architecture en immeubles de briques de terre de plusieurs étages séparés par un dédale de ruelles étroites lui vaut le surnom de « Manhattan du désert » et son inscription au patrimoine mondial de l’UNESCO. Elle fut à de nombreuses reprises la capitale du royaume hadramaout. (Source)

yemen02.jpg

Source

La méthode de construction des immeubles en terre crue est ancestrale et suit un plan bien défini ; les plus anciennes datent du XVIe siècle. Pour lutter contre les intempéries, les façades sont recouvertes d’un enduit épais qu’il faut renouveler régulièrement. Un vaste programme de restauration architectural est actuellement en cours.

357751167_bbe917e0a9.jpg
Source

Beaucoup de bâtiments en hauteur furent construits pour protéger les habitants des attaques des bédouins. Un mur d’enceinte entoure la ville. Des bâtiments de 5 à 8 étages se tiennent serrés les uns contre les autres sur une toute petite surface. Certains sont reliés entre eux par des corridors aériens. Les habitants peuvent rapidement se déplacer par les corridors, passant d’une maison à une autre et pouvant ainsi se battre contre les ennemis.

yemen07.jpg

Source

Vous me direz: mais pourquoi donc la ville devait-elle se protéger, au milieu du désert? La réponse est simple et tient au commerce de l’encens. Oui, à l’époque, l’encens était une richesse, autrement plus chère que les bâtonnets que vous cramer pour évacuer les mauvaises odeurs de cuisine chez vous. L’odeur de l’encens emplit encore les rues de nos jours.

normalshibamhadramaout0.jpg
Source

Plus on monte dans les étages, et plus les briques deviennent petite. Ce qui implique que les murs s’affinent en hauteur, donnant aux bâtiments une forme en trapèze, réduisant ainsi la pression sur les étages inférieurs et donnant ainsi beaucoup de stabilité. Chaque bâtiment est en général occupé par une famille logeant au 3ème étage. Les premier et second étages servent habituellement à stocker la nourriture et le bétail (en cas d’attaque). Malgré la température extérieure, les maisons restent fraîches.

site01920006.jpg
Source

aerialviewshibamsteinme.jpg
Source

Pour en savoir plus: