Étiquettes

, , ,

L’ile de Tristan da Cunha est perdue au milieu de nulle part. Vraiment. De facto, elle est difficile d’accès; les bateaux qui la ravitaillent sont rares, et ses habitants vivent en quasi-autarcie.

4785ti7kyuhkljkC’est une dépendance du territoire britannique d’outre-mer de Sainte-Hélène, située à 2 000 km au sud-sud-est de celle-ci. Elle est au milieu de l’océan Atlantique, entre l’Afrique et l’Amérique du Sud. L’ile est si petite que les cartographe ne peuvent même pas l’inclure sur les cartes normales. Et c’est donc officiellement l’ile habitée la plus isolée au monde.

36756utyihjujkjL’île de Tristan da Cunha fut découverte en 1506 par le navigateur portugais Tristão da Cunha, qui donna son nom à l’île, Ilha de Tristão da Cunha. Pendant longtemps, l’ile ne fut qu’une escale peu connue, la mer étant houleuse à cet endroit, les conditions météorologiques  relativement inhospitalières, peu ou pas de ressources naturelles exploitables. Seuls quelques baleiniers, chasseurs de phoques s’y arrêtaient, pour se ravitailler en eau potable et / ou en bois.

4754ytrjugthEn 1810, une première colonisation fut tentée, mais les colons périrent presque tous en 1812. L’unique survivant fut rejoint par deux autres marins, et ils survécurent en cultivant des pommes de terre, du blé et des légumes, et en faisant l’élevage de porcs. Leur commerce était basé sur le troc d’eau potable, de bois et des surplus de la récolte qu’ils trafiquaient avec les navires de passage.

5674utrjgfyjghEn 1814, la Grande-Bretagne annexe l’ile et tout l’archipel alentour. Les iles furent mises sous le contrôle et l’administration du gouverneur de la colonie du Cap, en Afrique du Sud. Une garnison est alors établie sur Tristan da Cunha, soit une centaine de militaires et leurs familles, principalement originaires du Cap. En 1817, les troupes sont retirées.

C’est alors qu’un certain William Glass, soldat de l’artillerie, demande la permission de demeurer sur l’île. Glass, son épouse et leurs deux enfants sont accompagnés de deux autres célibataires, les maçons Samuel Burnell et John Nankivel, et les deux compatriotes de Thomaso Curri, décédé suite à une intoxication d’alcool. Cinq femmes du territoire de Sainte-Hélène se joignent aux 5 célibataires en 1827.

5676urtjufgyjghLa colonie moderne comprend l’hôtel du gouvernement (la Maison blanche), une école, un hôpital, un magasin général, un bureau de poste, une salle communautaire/taverne, un petit musée, une boutique artisanale , un pub, et une piscine. Il y a aussi quelques maisons d’hôtes, pour les touristes de passage.

La principale source de revenus de Tristan est la pêche de langoustes, la vente de timbres et de pièces de monnaie. La plupart des habitants ont plusieurs emplois/occupations, travaillant presque tous pour le gouvernement de Tristan. Ils ont tous des lots de terres, où ils cultivent principalement de la pomme de terre.

5676yuehyurtfjghjghIl y a environ 275 habitants, portant tous un des huit noms de famille locaux (Glass, Green, Hagan, Laverello, Repetto, Rogers, Swain et Patterson), bien que ces derniers ne soient pas utilisés en pratique. Il y a quelques problèmes sanitaires à cause de l’endogamie, parmi lesquels l’asthme et le glaucome, dus en grande partie à la consanguinité. Presque tous les habitants travaillent pour le gouvernement local. L’île est en grande partie auto-suffisante. Un bateau arrive tous les mois et demi avec des vivres et du matériel. Pour des raisons de logistiques, un code postal est attribué aux Tristanais, le TDCU 1ZZ, en 2005, pour leurs transactions sur Internet.

Il y a aussi d’autres habitants sur l’ile:

4576utyiyukiulDes albatros

345645ytrutyiyukui.jpg

Des gorfous sauteurs

Toutes les photos sont issues du site Dark Roasted Blend.

Pour plus d’informations: