Étiquettes

, , , ,

Les dictatures donnent souvent dans le grandiloquent, le pompeux, le grandiose quand il s’agit d’architecture. La Corée du nord ne fait pas exception. Voici l’hôtel Ryugyong, situé à Pyongyang, riante capitale de la non-moins joyeuse Corée du nord. L’immeuble fut baptisé du nom de Ryugyong, littéralement La Capitale des saules, l’un des noms historiques de Pyongyang. Son point culminant est à 330 mètres de haut et il possède une superficie de sol de 360 000 m².

Ryugyong Hotel (unfinished)L’hôtel Ryugyong, ce sont 105 étages de béton qui ne servent à rien. Absolument à rien, puisque l’hôtel ne fonctionne pas. Faut dire, les touristes ne se bousculent pas au portillon, et les nombreuses coupures de courant ne facilitent pas une éventuelle ouverture. Pourtant, il y a 3000 chambres. Le cabinet d’architectes à l’origine du projet, Baikdoosan Architects & Engineers, a doté le bâtiment d’un style architectural massif et d’une forme triangulaire.

280px-Dprk_pyongyang_hotel_rugen_05_s.jpg

La construction débuta dès 1987. Le projet fut lancé dans le contexte de la Guerre froide, en prévision du Festival mondial de la jeunesse de 1989 lancé par opposition aux Jeux olympiques d’été de 1988 à Séoul que la Corée du Nord avait décidé de boycotter.

La construction fut totalement arrêtée en 1992. La structure en béton armé fut finie en totalité mais aucune fenêtre ni aménagement intérieur ne fut installé. Ce bâtiment est d’une laideur totalement improbable, qui plus est, visible d’assez haut:

tallest-building-in-north-korea