Étiquettes

, ,

Un aquamanile est une sorte de cruche, de broc, destiné au lavage des mains, soit lors des actions liturgiques (il est alors principalement en métal ou en bronze), soit dans la vie courante (il est alors fabriqué en céramique). Il prend généralement des formes animales. Les aquamaniles sont apparus en Orient, puis ont été assimilés en Europe au début du Moyen Âge. Leur utilisation connaît un apogée dans le Moyen Âge tardif.
h2_1975.1.1416
Cet aquamanile date de la fin du 14ème siècle, et provient des Pays-Bas. Il représente l’histoire d’un Aristote vieillissant humilié par la belle Phyllis. Aristote, agacé par l’attitude peu studieuse de son élève Alexandre, qui était épris de Phyllis, fit tout pour séparer les amants. Pour se venger, Phyllis séduisit Aristote en se promettant à lui s’il se laissait chevaucher par elle. Alexandre vit la scène, et Aristote fut humilié. Mais! retombant sur ses pieds, Aristote déclara à Alexandre que si un philosophe aussi sage que lui s’était laissé prendre au jeu du désir, un étudiant bien moins expérimenté devrait faire encore plus attention.
hb_1975.1.1416_av2
Source: Metropolitan Museum of Art