Étiquettes

, ,

8b35939u_0Intérieur, février 1937. « Negroes at Gee’s Bend, Alabama. Descendants of slaves of the Pettway plantation. They are still living very primitively on the plantation. »

8b35942uPetite fille à la fenêtre, Gee’s Bend, Alabama, 1937, par Arthur Rothstein.
8a16140uBen Shahn. Little Rock, 1935

De nombreux intérieurs pauvres  américains étaient recouverts de papiers journaux, qui constituaient un bon isolant contre le vent et l’humidité. Mais il s’agissait aussi de décorer sa maison  au lieu de se contenter du nécessaire  en choisissant avec soin les plus jolies feuilles, celles avec des photographies ou des bandes dessinées.  Le magnifique quilt sur lequel sont assises les femmes de l’ancienne plantation de Gee’s Bend sur la première photo n’est pas discordant avec l’ordonnancement impeccable des feuilles derrière elles et le petit découpage imitant la dentelle au-dessus de la cheminée : du beau malgré tout.

Mettre une image – photographies d’êtres aimés, représentations pieuses, cartes postales – sur un mur pour transformer son logement, si précaire soit-il,  en foyer, c’est une constante universelle, des favelas cariocas aux bidonvilles indiens.

46148980Texte et photos via Le Divan Fumoir Bohémien, le 9 novembre 2009