Étiquettes

, ,

Michael Seidenberg est libraire. Le loyer de sa boutique, Brazenhead Books, étant devenu prohibitif, il l’a transportée dans son appartement à New York. « C’est la continuation de ce que je suis, un vendeur de livres, comme j’entends l’être… S’il ne s’agissait que d’argent, il y aurait mieux à faire. Vendre du crack. C’est un commerce bien plus florissant. » Quant à aller y faire un tour… : « Je suis dans l’annuaire, tout le monde peut m’appeler. Je me cache au vu et au su de tous. Trouvez moi, rendez-moi visite, je suis tout à vous« .

J’adore.