Étiquettes

, ,

Le Niger connait l’un des plus hauts taux de mariages d’enfants dans le monde, selon l’Unicef. En moyenne, une jeune fille sur trois est mariée avant son 15ème anniversaire. La sécheresse, la pauvreté et la faim poussent des parents à marier leurs filles encore plus tôt.

Officiellement, l’âge légal du mariage est fixé à 15 ans. Pour les personnes qui se marient devant un officier d’État civil.

from-Hawkantaki-village-013.jpg

Sarey Amadou, 14 ans, mariée. Elle est photographiée ici dans sa chambre dans le village de Hawkantaki. Elle n’a pas pu épouser le garçon qu’elle aimait bien, même s’il avait offert une dot pour l’obtenir. Son père a insisté pour qu’elle épouse son cousin au premier degré, presque trentenaire, et qui vit à plusieurs heures de là, dans le village de Guidan Roumdji. Son mari n’est jamais allé à l’école.

from-Hawkantaki-village-009.jpg

Des jeunes filles posent dans un champ de millet. Sur les 10 jeunes filles d’Hawkantaki entre 11 et 15 ans, 7 ont été mariées, 2 ont été fiancées entre le début des récoltes en 2011 et l’été 2012.

from-Hawkantaki-village-002.jpg

Shoubalee Lawali, 15 ans, originaire d’Hawkantaki; elle vit désormais dans le village de Kintee, éloigné de tout. Elle y a été emmenée pour vivre avec son mari, qui a la vingtaine. « Mon père a trois femmes et 23 enfants » dit-elle. « Il y a beaucoup de problèmes à la maison. Je crois que c’est pour cela que l’on m’a mariée. »

from-Hawkantaki-village-011.jpg

Zali Idy, 12 ans, mariée en 2011. En janvier 2012, on l’a emmenée sur une charrette vers la demeure de son mari. Pendant plusieurs semaines, elle s’est refusée à lui. Jusqu’à ce que les femmes du village interviennent, et la harcèlent au point qu’elle a fini par céder. Le pays connait un taux alarmant de décès de jeunes femmes lors des accouchements.

from-Hawkantaki-village-001.jpg

Rama, 14 ans, a été mariée après que son mari eut déposé une dot de 100,000 francs CFA ($200) à l’automne 2011. Bien que sa mère nie que la pauvreté ait joué un rôle dans ce mariage précité, Rama insiste pour dire qu’en temps normal, le mariage aurait été différé d’un an. « J’ai été mariée parce que la saison des pluies n’a pas été très bonne, et parce que nous sommes très pauvres ».

Pour voir le reste de la série, c’est par ici.