Étiquettes

Admirez la délicatesse et la complexité de cette grenouille de verre (famille des Centrolenidae) photographiée par Nic Reusens dans la forêt tropicale au Costa Rica.
A glass frog, photographed in the Monteverde cloud forest in Coast Rica by cabin attendant and photographer Nic Reusens.

Le premier membre de la famille des Centrolenidae, Centrolene geckoideum, a été identifié par Marcos Jiménez de la Espada en 1872, d’après un spécimen recueilli dans le nord-est de l’Équateur.
Les grenouilles de verre sont actives surtout la nuit, ce qui les protège de pas mal de prédateurs.Lors de la saison de reproduction, on les trouve à proximité des rivières et petits courants, où elles déposent leurs œufs.

La couleur « normale » de ces petites grenouilles est proche du vert lime. Mais certains membres ont la peau du ventre transparente. On peut ainsi voir toutes les viscères, le cœur, le foie, les intestins…

Using a pane of glass Nic Reusens photographed a wild glass frog using a twin diffused flash to capture the natural effect of the little creature's body

even the glass frog's bones are visible through its translucent skin

On peut même voir les os de ces grenouilles.

Elles mesurent entre 20 et 30 millimètres en général. Certaines, comme le centrolene geckoideum des Andes (Colombie ou Équateur coté Pacifique) peuvent être plus grandes.

The glass frog is relatively common in the Monteverde cloud forest in Coast RicaThe frogs were first discovered in 1872