Étiquettes

, ,

On ne parle pas de glace en cornet, mais de vraie glace. Sandy Patch a réalisé ce documentaire parlant de trois frères équatoriens, qui escaladaient chaque jour le Mont Chimborazo pour rapporter de la glace au village en contrebas. Le temps des réfrigérateurs et de l’air conditionné est arrivé, et la demande n’est plus là. Aujourd’hui, seul Baltazar, 67 ans, grimpe encore, malgré la dureté du climat et les dangers du terrain. C’est un travail difficile, mais apprécié par ceux qui consomment cette glace. Certains disent même qu’elle apporte plus de nutriments et qu’elle est plus propre que la glace produite au village.

via