Étiquettes

, , , ,

Quelques 2500 Drokpas vivent encore de nos jours, dans 3 villages, sur un territoire disputé entre l’Inde et le Pakistan. Vivant dans la seule vallée fertile du Ladakh, ils diffèrent complètement des autres populations: physiquement, culturellement, linguistiquement et socialement, ils n’ont rien à voir avec les Tibeto-Birmans qui peuplent majoritairement la région.

Drokpa1Source

S’embrassant en public, échangeant leurs épouses, leur exubérance culturelle s’exprime également par leurs vêtements et leurs délicates ornementations. Leurs jardins potagers sont leur principale source de revenus.

Drokpa2Source

La « modernité » gagnant les vallées les plus reculées, ils sont de moins en moins à se parer de fleurs, préférant des casquettes occidentales…

Drokpa3Source

Leur régime alimentaire se base sur leurs cultures locales, comme l’orge et le blé, préparé le plus souvent sous la forme de tsampa/sattu (farine grillée), des pommes de terre, radis, et du Gur-Gur Cha, un breuvage à base de thé noir, de beurre et de sel. Les laitages et volailles sont prohibés pour des raisons religieuses. En revanche, le mouton est consommé, de façon raisonnable.

Drokpa4Source

????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????????Source

Drokpa6Source

Sources: Before they pass away, Los Angeles Times, Wikipedia (en).