Étiquettes

, ,

On sait tous que la nature est un équilibre délicat. Enlevez un élément, et c’est la catastrophe qui se profile. Introduisez une espèce, et constatez les dégâts. Sauf! Sauf si on réintroduit un animal dans un environnement qu’il n’aurait jamais du quitter. Voici un cas d’espèce, avec la réintroduction du loup dans le Parc de Yellowstone. Depuis 1995, les loups sont revenus à Yellowstone, après avoir été absents pendants 70 années. En moins de 20 ans, l’effet a été impressionnant: en aidant au contrôle de la population de cerfs, il en a également changé le comportement. Les arbres ont grandi, les oiseaux sont revenus, les castors également, et avec eux d’autres espèces. La chaine de conséquences ainsi provoquée a permis de diversifier massivement l’écosystème. Tout cela, avec juste des loups…

via