Étiquettes

,

Au milieu de simples maisons rouges se dresse le monastère de Serthar, l’un des hauts lieux intellectuels du bouddhisme tibétain. Ces photographies ont été prises par George Doupas.

Stunning: Among these rows of simple red houses lies an intellectual hotspot - the world's largest school for Tibetan Buddhism - pictured in the centre

L’école, au centre.

Khenpo Jigme Phuntsok (1933-2004), lama Nyingmapa a fondé l’institut bouddhiste de Serthar (également appelé institut bouddhiste de Larung Gar ou Larong Gar, près de la ville de Serthar (en chinois, Seda), apparemment sans permission des autorités chinoises qui semblent avoir fermé les yeux sur ses activités, tant qu’elles n’étaient pas politiques. La popularité de l’institut s’est accrue jusqu’à attirer 8 500 étudiants dont environ 1 000 Chinois de la Chine continentale. En 1999, le « front uni du travail du Sichuan » fit pression sur lui au sujet de la question de son soutien au dalaï-lama, et exigea qu’il réduise le nombre des étudiants de l’institut. Pendant l’été 2001, plus de 8 000 étudiants furent expulsés et environ 2 000 maisons détruites sous la supervision d’équipes militaires et policières armées.
Prayer: People from neighbouring villages, like this woman in traditional dress make the journey to Seda just to pray

Les gens des villages alentour viennent régulièrement pour prier, comme cette femme en en habits traditionnels.
Tiny houses: The densely populated area features rows of simple red houses

Multitude de petites maisons.

Monks: There can be up to 40,000 monks and nuns in residence at the world's largest school for Tibetan Buddhism

A certaines périodes de l’année, jusqu’à 40.000 moines sont en résidence à l’école.
View: The number of houses show that people are drawn to this holy place

Worship: The school has caused the neighbourhood to explode in size but locals still take the time to pray
Houses: Having rapidly grown to become one of the most important and largest Tibetan schools, the surrounding hillside is now home to the studying monks
Night: Very simple rooms are shared by two to four scholars who usually stay for around three years

Ces maisons sont partagées par 2 à 4 étudiants, sur une période d’environ 3 ans.

Source