Étiquettes

,

Ah, au moins, on voit que rien n’a changé depuis le 19ème siècle…

« À droite, une aile du “quartier bas”, destiné aux prévenus isolés de jour comme de nuit dans leur cellule (c’est de ce bâtiment que Jacques Mesrine s’évade le 8 mai 1978). Au centre, le bâtiment hexagonal dans lequel se trouve un guichet de surveillance (au rez-de-chaussée) et l’autel de la chapelle (au premier). À gauche, l’infirmerie des condamnés (hôpital central des prisons de la Seine). En bas, des promenoirs cellulaires du “quartier bas” autour d’un poste de surveillance. » Source

prison-sante-1_s
Photographie par Charles Marville (1813-1879), via