Étiquettes

, ,

Ces pêcheurs exercent leur métier sur des caballitos de totora, des barques traditionnelles faites de roseaux, depuis plus de 3500 ans. Mais, cette culture est en train de disparaître. Non seulement les jeunes s’en désintéressent, mais l’érosion des côtes risque d’anéantir la matière première des bateaux, qui se trouve dans les marais de Huanchaco.

via