Étiquettes

, ,

Klaus Kemp perpétue un art victorien mêlant science et art, le « diatomisme ». À la base, les diatomées sont des algues brunes unicellulaires, utilisées notamment comme indicateurs de la qualité de l’eau. À l’époque victorienne, l’engouement créé par des microscopes plus accessibles fit en sorte qu’un art nouveau, arrangeant la nature dans des poses complexes, fit son apparition.

Avec un cheveu, on arrangeait les diatomées dans des arrangements caléidoscopiques que l’on regardait grâce aux microscopes. Klaus Kemp a perfectionné sa technique pendant des années, et est l’un des rares à pratiquer de nos jours.

Pour en savoir plus, cliquez ici. Via.