Étiquettes

, , ,

On appelle galle (ou cécidie) une excroissance tumorale produite sur les tiges, feuilles ou fruits de certains végétaux, suite à des piqûres d’animaux parasites; ils sont dits cécidogènes. Ces derniers sont principalement des arthropodes, représentés par 15 % d’acariens et de 74 % d’insectes (appartenant notamment au genre Cynips). Certaines galles peuvent aussi être le fait de champignons, de nématodes ou de bactéries.

gall 20

La Galle cornue du tilleul est créée par un acarien, Eriophyes tiliae tiliae

gall 10

Le Cynips du rosier (Diplolepis rosae) est un minuscule insecte de l’ordre des hyménoptères qui pond ses œufs dans les tissus des rosiers cultivés mais aussi dans les tissus des églantiers sauvages provoquant la formation de galles appelées « bédégars » ou « barbe de Saint-Pierre »

gall 9

Galle chevelue de rosier appelée bédégar, causée par le Cynips du Rosier.

gall 3

Phellinus punctatus, un gros champignon pas sympa du tout. Les excroissances en question ont la taille d’un chat.

gall 1

Neuroterus numismalis, un Hyménoptère connu sous le nom de Guêpe gallicole du Chêne. On appelle les « boutons » des « galles en bouton de guêtre ».

gall 30 gall 14 gall 8 common spangle gall gall 25 Pour voir le reste des photographies, c’est par ici.