Étiquettes

,

Le pianiste Paul Barton a amené son piano dans les montagnes de la province de Kanchanaburi en Thaïlande. Il joue pour de vieux éléphants, blessés, handicapés… L’éléphant qui se trouve juste derrière le piano est d’ailleurs aveugle. Et comme c’est un mec bien, les touches du piano ne sont pas d’ivoire, mais synthétiques.

Si vous vous posez la question, il s’agit de la sonate n°8, dite Pathétique. via