Étiquettes

,

Le manque d’eau potable affecte un milliard d’êtres humains dans le monde. 3,4 millions meurent chaque jour de maladies liées à la qualité de l’eau. Le pire, c’est qu’une bonne partie d’entre eux ne sait même pas que l’eau qu’ils boivent est toxique. C’est là que l’ONG Water Is Life entre en jeu. En collaborant avec des chercheurs de l’Université de Virginie et de la Carnegie Mellon University, ils ont élaboré « le livre qui se boit » (« The drinkable book »). Il s’agit d’un ingénieux manuel sur l’eau potable doublé d’un système de filtration de l’eau.

Le filtre élimine 99,9% des bactéries, ce qui en fait une eau de qualité comparable à celle que l’on trouve en Amérique du nord. Il fonctionne comme un filtre à café, et chaque page contient des conseils utiles quant à l’hygiène. Un livre équivaut à quatre années d’eau potable pour une communauté.

via