Étiquettes

, ,

Le bois Protat est le nom donné à un fragment de bois, gravé sur ses deux faces, qui est considéré comme le plus ancien bois gravé du monde occidental, certainement du début du XVe siècle. Son nom vient de l’imprimeur mâconnais Jules Protat, qui en fit l’acquisition au XIXe siècle, après sa découverte à la fin de 1899 près de l’abbaye de La Ferté.

Bois_Protat_06Henri Bouchot, conservateur du Cabinet des Estampes à la Bibliothèque nationale, l’estima aux environs de 1370.

Il s’agit d’un morceau de bois de noyer d’environ 60 x 20 cm, qui comporte sur une face un fragment d’une Crucifixion. Sur l’autre face figure en partie un ange, probablement celui d’une Annonciation. Son style semble indiquer que ce côté a été gravé postérieurement, vers les années 1450.

Bois_Protat_02 Après encrage de la partie représentant la crucifixion, on obtient ceci:

Le_bois_ProtatTexte et images via