Étiquettes

Il existe en Inde un village dont les maisons n’ont pas de porte. Près de 300 bâtiments, maisons, écoles, banques, toilettes publiques, qui n’ont absolument aucune porte. Les biens de valeur, l’argent, ne sont même pas cachés, ou protégés. Et si certains villageois mettent parfois un morceau de bois devant leur entrée, c’est surtout pour empêcher les animaux sauvages ou les chiens errants d’entrer. Point de sonnette, il suffit de crier un peu pour se faire annoncer.

Shani-Shingnapur-doors-550x377Les habitants estiment qu’ils n’ont pas besoin de telles mesures de sécurité; leur foi en la divinité locale, Shani, vaut plus que tout verrou.

Shani-Shingnapur-doors5-550x366Le pouvoir de Shani serait si fort, que si un voleur commettait un méfait, il marcherait toute la nuit pensant quitter le village, mais s’y trouverait toujours au lever du jour. On dit aussi que celui qui commet un pécher est condamné à 7 ans et demi de malheur. Ben croyez-le ou non, la superstition, ça marche.

Shani-Shingnapur-doors3-550x412Alors, évidemment, ça fait un peu bizarre quand on arrive dans le village. Il faut pouvoir s’ajuster à l’environnement ouvert. Mais il semble qu’on s’habitue vite au sentiment de sécurité (on les comprend).

Shani-Shingnapur-doors2-550x368Ceci étant, on recense plusieurs vols depuis quelques années. Et quelques villageois commencent à installer des portes, même si beaucoup considèrent cela comme un blasphème.

Certains « mécréants » prétendent que s’il y a si peu de vols dans le village, c’est parce qu’il est au bout du monde. D’autres disent que la pression sociale empêchent les personnes de porter plainte. En effet, le tourisme lié à la divinité Shani est si important en termes de ressources pour la communauté qu’il ne faudrait pas casser le mythe…

source