Étiquettes

,

Le relieur Thomas James Cobden Sanderson crée en 1893 un atelier de reliure, la Doves Bindery. Sous l’influence d’un autre habitant de Hammersmith, William Morris et sa Kelmscott Press, il ouvre en 1900 sa propre maison d’édition et d’imprimerie, la Doves Press et collabore avec Emery Walker, pour créer un caractère typographique, le Doves Type, sera le seul utilisé pour les productions de la Doves Press.

En 1909, Walker se retire de la Doves Press, à la suite de multiples querelles. Sanderson continue seul, jusqu’en 1916 où l’entreprise ferme ses portes. Sur la propriété des Doves Types, il avait été décidé que Sanderson les utiliserait à son gré, et qu’à sa mort ils reviendraient à Walker. Mais Sanderson révèle qu’il a pris les caractères, les poinçons et les matrices, et qu’il a tout jeté dans la Tamise depuis le pont de Hammersmith.

En 2010, le créateur de caractères Robert Green décide de redessiner une version numérique du Doves Type. Ce travail est achevé en 2013, mais Green ressent le manque dés ultimes éléments, les types eux-mêmes. Il fait ses recherches sur le pont de Hammersmith pour découvrir l’endroit d’où Cobden-Sanderson a jeté le contenu des casses, Une équipe de sauvetage du Port de Londres réussit en novembre 2014 à retrouver 150 types, grâce auxquels Green peut finaliser son travail. C’est ce que l’on peut voir dans ce reportage de la BBC.

STM-04-12-14-BLOCK-1-910Screenshot-2015-03-10-11.56.43via