Étiquettes

Cette idole de bois, l’idole de Shigir, est vieille de 9500 ans, ce qui en fait l’artefact de bois le plus ancien qui nous soit parvenu. Il a été trouvé dans les montagnes de l’Oural. Son visage possède un nez droit et des pommettes hautes.

015881-2926a980-63ba-11e4-a822-f0e45dcacc2eSon corps, haut de 5,3m, est couvert de symboles mystérieux, que les archéologues aimeraient pouvoir décrypter. Sa hauteur n’est pas inhabituelle en revanche. A l’époque, on aimait déjà faire dans le monumental, il suffit de penser aux mégalithes en Europe pour se faire une idée…Découverte en 1890, elle a survécu à diverses révolutions, guerres mondiales, agitations de tout genre. Mais ce n’est que très récemment que la Sibérie a trouver l’argent et la volonté d’étudier ce morceau d’histoire, témoin de l’Âge de Pierre.
015940-2a169b8e-63ba-11e4-a822-f0e45dcacc2eCes symboles pourraient être une forme primitive de langage. Ou pas. En fait, on n’en sait rien. Ce qui est certain, c’est que leur forme géométrique porte un sens, et que l’idole devait donner un certain type d’information. Les archéologues travaillent sur l’objet en se référant aux techniques aborigènes de cartographie et de transmission de la mémoire, ainsi qu’à d’autres cultures anciennes. Une ligne sinueuse ou un zigzag signifie l’eau, le serpent, le lézard, une frontière. Etc.
057633-299c5874-63ba-11e4-a822-f0e45dcacc2eTout ce qu’on sait, c’est que l’idole n’est sans doute pas la trace d’un culte quelconque, et ne représente pas une divinité. En tout cas, c’est fascinant.
source