Étiquettes

, ,

Quatre années de guerre en Syrie. Des millions de déplacés, qui sont désormais réfugiés dans des camps de l’autre côté des frontières. Et parmi eux, des enfants. C’est pour leur permettre de s’exprimer que le projet Lahza2, organisé par l’ONG Zakira (« Mémoire » en arabe), a vu le jour, en partenariat avec l’Unicef. Des centaines d’enfants entre 7 et 12 ans, vivant dans des tentes au Liban, ont reçu un appareil photo jetable. Ils documentent ainsi leur vie tumultueuse, et peuvent s’exprimer un peu.

Lahza-2-Invitation-3 Lahza-2-Invitation-9 Lahza-2-Invitation-5 Lahza-2-Invitation-10Les enfants vivent dans des conditions misérables au sein de ces camps, qui sont des amoncellements d’abris de fortune, faits de ce qui tombe sous la main des familles. Ces jeunes photographes n’essaient pas de montrer leur vie misérable, ou quoi que ce soit d’ailleurs. Ils montrent simplement le monde qui les entoure, leur vie quotidienne, de façon spontanée. Voici quelques unes de leurs photos:

Gharam Hala Hani Hilal Nahed- Rana- Sara-Source