Mots-clefs

, ,

C’est en août 1921 qu’apparait ce nouveau véhicule automobile à hélice, de type Hélica: l’Éolia de l’ingénieur Archer.

btv1b53066218w

 

source

Ce n’était pas la première fois qu’un tel véhicule roulait en France. Le modèle Hélica datait de 1913, et avait été développé par Marcel Leyat, un inventeur génial et touche-à-tout. En 1919, il était ingénieur chez Levasseur, un fabriquant d’hélices, ce qui lui permit de financer un nouveau modèle, l’Hélico (oui bon, il était inventeur hein, pas poète). Faute de pouvoir la fabriquer en série, il vendit sa licence à Archer, qui, tout aussi poète, en fit l’Hélica. Et d’Hélica vint l’Éolia, commercialisée en même temps. Et avec la commercialisation, le procès en contrefaçon, évidemment.

up-600x277

Source

Le principe de la voiture en question, que ce soit Hélica ou Éolia, c’est que la propulsion se fait par l’hélice, non par transmission ou roues motrices. Légère, simple, rapide, elle aurait pu être un succès. Mais non. Seule une trentaine de véhicule fut vendue. Faut dire, sa légèreté en faisait un vrai danger sur roues.

helica13Source

Publicités