Étiquettes

, ,

C’est l’histoire d’un petit pot scellé datant de l’époque romaine, de 6cm de diamètre, découvert lors de fouilles archéologiques à Londres. Il est daté d’environ 150 ans avant JC, et fit couler beaucoup d’encre jusqu’à ce qu’il fut ouvert devant public à l’été 2003.

cosmetique_romainOn se demandait ce dont il s’agissait: dentifrice, médicament… Les analyses ont finalement conclu qu’il s’agissait d’une crème cosmétique, ayant à peu près la même finalité que nos fonds de teint modernes.

21F_canister_tnComme vous le voyez sur la photo ci-dessus, la pâte est extrêmement bien conservée, ce qui permet deux choses: 1) on voit encore les traces de doigts, et 2) on peut en analyser la composition chimique. Et qui dit analyse précise dit qu’il est possible de recréer la chose! Pour faire court, dans cette crème, on trouve principalement deux choses: de l’amidon et de la graisse animale, tirée de la carcasse d’une vache ou d’une chèvre. La couleur blanche est amenée par la cassitérite. Cela permettait de donner à la peau une complexion blanche (parce qu’à l’époque, la peau pâle c’était déjà la hype…).

Source