Étiquettes

, , , ,

L’artiste Dillon Marsh a composé des images numériques pour montrer la taille totale des diamants extraits des immenses mines à ciel ouvert d’Afrique du Sud. Et quand on voit le si petit volume extrait face aux cicatrices gigantesques, on a le droit de se poser des questions. Des questions que seuls vous et moi peuvent se poser, parce qu’en fait, le volume en question a rapporté des millions de dollars (aux propriétaires des mines hein, pas aux grouillots qui grattent la terre).

2893E2A600000578-3078478-image-m-114_1431443727210La mine de Koffiefontein mesure 760m de large pour 487m de profondeur. Elle a produit 1460 kilos de diamants, soit environ le volume d’une balle d’un mètre de diamètre. Ce qui représente tout de même 7.3 millions de carats.

2893E2F900000578-3078478-image-a-116_1431443743610La mine de Kimberley fut active de 1871 à 1914, et occupait une surface de 17 hectares, dont 463 mètres de largeur, pour une profondeur de 240 mètres, ramenée à 215 mètres par l’accumulation de débris, ce qui en fait la plus grande excavation jamais réalisée à la main. L’eau inonde la fosse sur environ 40 mètres, ce qui laisse donc une hauteur d’environ 175 mètres à sec.

2893E21C00000578-3078478-image-m-117_1431443747562Voici ce qu’on en a retiré:

2893E2AE00000578-3078478-image-a-118_1431443765816En vrai, ce sont trois tonnes qui en ont été retirées, donc en volume, cela doit être un peu plus gros que ça.

La mine de Jagersfontein a fermé en 1971. Profonde de 200m et entièrement creusée à la main, on en a retiré un peu moins de deux tonnes de diamants.

2893DFE500000578-3078478-image-m-119_1431443773844 2893E22E00000578-3078478-image-a-120_1431443787243Photos via