Étiquettes

, ,

Que l’homme modifie son corps pour paraître plus beau n’est pas une nouveauté Mais on reste parfois surpris devant certaines transformations.

An elongated head was an ideal of beauty among the Mangbetu people, 1930 (1)Voici une femme Mangbetu et son enfant (photo via). Les Mangbetu sont un peuple d’Afrique centrale présent dans le nord-est de la République démocratique du Congo, notamment dans la Province Orientale, et un peu en Ouganda.

An elongated head was an ideal of beauty among the Mangbetu people, 1930 (3)Photo via. Les Mangbetu considéraient les hommes aux têtes plates comme des êtres diminués, les fronts allongés étant perçus comme signe d’intelligence et de sagesse. Techniquement, l’opération consistait à envelopper le crâne du bébé d’une cordelette (réalisée en raphia ou en crin de girafe), resserrée  progressivement pendant un an avant la consolidation des os crâniens. La peau bridée vers le haut donne aux yeux une forme d’amande (source).

An elongated head was an ideal of beauty among the Mangbetu people, 1930 (2)Photo via. Cette pratique, appelée Lipombo, était liée au statut social élevé de ceux qui le pratiquaient. Elle disparut dans les années 1950, à cause de la colonisation, de l’occidentalisation, et des lois imposées par le gouvernement belge sur la colonie.