Étiquettes

,

Qu’ont en commun les tatouages ratés? Un tatoueur nul, donc souvent manquant de pratique. Et comme dans tous les métiers artistiques, le manque de pratique est un problème. Mais, dans le cas du tatouage, comment se faire la main sur la peau de ses congénères sans qu’ils vous maudissent sur sept générations? C’est ici que le magazine Tattoo Art Magazine entre en jeu avec le SkinBook. Il s’agit d’un livre dont les pages possèdent les propriétés de la peau humaine, et qui représentent les parties du corps les plus communément tatouées. Une belle façon de pratiquer et de se créer un book.

via