Mots-clefs

, , ,

Beau et écolo, on aime ça! Le marché de Binnenrotte, Blaak, est le plus grand marché à ciel ouvert des Pays-Bas. Il produit quotidiennement 3,5 tonnes de déchets (des fruits et légumes). Un collectifs d’étudiants designers de la Willem de Kooning Academie à Rotterdam ont eu l’idée, comme projet de fin d’études, de faire quelque chose de ces déchets. Leur solution? Le cuir de fruit.

11713675_712635032202384_6289055999985704040_o À la base, le cuir de fruit est une compote ou une purée de fruits déshydratées. La purée liquide est disposée sur un plateau de déshydrateur ou dans un four et va sécher en gardant sa forme aplatie de flaque. Découpé en morceaux, le résultat aura l’épaisseur et la consistance de lanières de cuir, d’où l’appellation anglaise fruit leather, dont « cuir de fruit » est la traduction littérale.

91d4ea_a3dd447c45344635a91ae5408c5991be.jpg_srb_p_869_579_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srbL’équipe fait actuellement des séries de tests pour vérifier la force du matériau, ses propriétés waterproof, et le rendre le plus durable possible. On peut même en faire des sacs qui, ma foi, sont assez plaisants d’apparence, non?

91d4ea_bac481a57d5c477ebf67b79eb9e92a7d.jpg_srb_p_869_579_75_22_0.50_1.20_0.00_jpg_srbvia

Publicités