Étiquettes

,

La chute d’eau Horsetail du Parc Yosemite mérite parfaitement son nom de chute de feu, même si c’est seulement pour quelques minutes par an. Cette chute saisonnière (elle coule en hiver et au début du printemps) se trouve sur le pan est du Capitan, ce qui en soit pourrait constituer un spectacle intéressant, avec ses 480m de chute. Mais c’est en février, lorsque toutes les conditions sont réunies qu’elle devient fantastique:

horsetail-firefall-yosemite-1[6] Bam! Tu as l’impression que c’est de la lave en fusion qui dévale le long de la falaise, quand les derniers rayons du soleil tombent sur la chute. Chaque année, des centaines de photographes et des milliers d’admirateurs se massent pour assister au spectacle qui se produit. Ou pas. Et quand il se produit, il dure moins de dix minutes.

horsetail-firefall-yosemite-4[4]S’il fait trop froid et que la neige n’a pas encore fondu, just too bad, ça ne fonctionnera pas. Ensuite, le ciel doit être complètement clair au coucher du soleil. Si des nuages sont présents, ils risquent d’obstruer les rayons du soleil. Ce n’est qu’en 1973 que le phénomène fut observé pour la première fois, et photographié par Galen Rowell. Et grâce à Internet, tout le monde peut en profiter.

horsetail-firefall-yosemite-7[7] horsetail-firefall-yosemite-6[6]via

Publicités