Mots-clés

, ,

S’il existe près de 19 lacs en Oregon qui portent le nom de « Lost Lake » (Lac disparu), un seul mérite véritablement son nom. Il se situe au sein de la Forêt Nationales de Willamette, à proximité du Mt. Jefferson. C’est un lac auquel on peut facilement accéder, ce qui contribue à sa popularité.

lost-lake-willamette-forest-3[6] La formation de ce lac remonte à 3000 ans environ, quand la lave s’épanchant de la Sand Mountain a bloqué un cours d’eau, et permis la création d’un bassin naturel de rétention d’eau. Le lac commence à se remplir à la fin de chaque automne, nourri par des petits cours de surface, et son niveau s’accroit tout l’hiver, au rythme des pluies ou des chutes de neige.

lost-lake-willamette-forest-1[2]Lorsque le printemps arrive, toutes les eaux sont drainées par un énorme trou. Certaines années, quand la sécheresse se fait particulièrement sentir, le lac disparait entièrement, et fait place à une prairie. Le trou en question est connecté à un tunnel de lave (qui est formé par une coulée volcanique qui s’est refroidie en surface en formant une croûte solide mais dont le cœur est resté fluide, permettant à la lave de continuer à s’écouler. Lorsque la coulée cesse d’être alimentée par la lave en fusion, elle se vide et laisse une cavité en forme de galerie).

lost-lake-willamette-forest-2[2]Les eaux permettent d’alimenter les réserves d’eau profondes du coin. Ces eaux servent à alimenter les sources que l’on trouve dans la forêt, et les sources d’eau potable.

via

Publicités