Mots-clefs

,

L’île Adak est une île proche de l’extrémité occidentale des îles Andreanof, archipel appartenant aux îles Aléoutiennes situées en Alaska. La végétation est principalement de la toundra, due aux conditions climatiques froides, humides et venteuses. De la toundra partout, sauf à un endroit, où 33 pins serrés les uns contre les autres, blottis au pied d’une colline. Il s’agirait de la plus petite « forêt nationale » aux États-Unis, même si elle n’est pas officiellement répertoriée comme telle.

adak-national-forest-5[6]Ces arbres ont été plantés au cours de la Deuxième Guerre mondiale par des militaires américains. L’exercice avait pour but de stimuler un peu les soldats isolés sur cette île au climat peu clément. Le Général Buckner pensait que planter des arbres de Noël sur cette île désolée aurait un effet bénéfique sur ses hommes.

adak-national-forest-1[2]Mais le climat des Îles Aléoutiennes fit mourir les pins, et il n’en resta qu’un. Mais, pour une raison qu’on ignore, d’autres pins se sont remis à pousser, tout en se penchant sous l’effet du vent. À un moment, au début des années 1960, quelqu’un a mis une pancarte pleine d’humour indiquant « You are now entering and leaving Adak National Forest » (« Vous pénétrez et quittez la Forêt Nationale d’Adak« ).

adak-national-forest-2[2]

À l’intérieur de la « forêt ».

adak-national-forest-3[2] adak-national-forest-4[2]via

Publicités