Étiquettes

, ,

Le praxinoscope fut la première invention d’Émile Reynaud en 1876. Breveté en 1877, il s’agissait d’un jouet optique donnant l’illusion du mouvement et fonctionnant sur le principe de la compensation optique. Ce jouet obtiendra une « mention honorable » à l’Exposition universelle de Paris de 1878 et aura un beau succès commercial qui permit à son inventeur de continuer ses recherches. Le praxinoscope est ainsi à la base de ses inventions suivantes : une animation à l’intérieur d’un décor (le praxinoscope-théâtre), projetée (le praxinoscope à projection), de longueur indéfinie (le théâtre optique) et en relief (le stéréo-cinéma).

n praxinoscope œuvre d'Ernst Plank, de Nuremberg, Allemagne, mû par un moteur à air chaud miniature. Il se trouve de nos jours dans la collection de Thinktank, Musée de la science de Birmingham.

Un praxinoscope, œuvre d’Ernst Plank, de Nuremberg, Allemagne, mû par un moteur à air chaud miniature. Il se trouve de nos jours dans les collections du Musée de la science de Birmingham.

Le praxinoscope améliore le zootrope de William George Horner dont il emprunte le principe de la bande de douze dessins décomposant un mouvement cyclique. Cette bande interchangeable est disposée à l’intérieur d’un tambour qui tourne autour d’un axe servant accessoirement de pied. À l’intérieur du tambour on trouve un cylindre à facettes sur lequel sont disposés douze petits miroirs. Cette « cage de miroirs » tourne en même temps que le tambour et la bande à animer.

L’avantage par rapport à d’autres jouets optiques, c’est que la perception de l’animation produite à l’intérieur de la « cage de miroirs » se fait sans obturation, et est parfaitement lumineuse.

 Les tableaux de projections mouvementés : études des tableaux mouvementés, leur confection par les méthodes photographiques, montage des mécanismes / par H. Fourtier (1893). Page 66 (source)

Les tableaux de projections mouvementés : études des tableaux mouvementés, leur confection par les méthodes photographiques, montage des mécanismes / par H. Fourtier (1893). Page 66 (source)

Voici à quoi cela ressemble quand il fonctionne:

Le praxinoscope-théâtre, quant à lui, donne l’illusion du mouvement de personnages à l’intérieur d’un décor fixe. Je trouve cela tout à fait charmant, pas vous?

La Science illustrée : journal hebdomadaire, 1894. Source

La Science illustrée : journal hebdomadaire, 1894. Source

Et si vous souhaitez en fabriquer un, rien de plus simple!

Publicités