Mots-clefs

, ,

Hannah Elliot, qui couvre le secteur automobile pour Bloomberg, a pu tester récemment une Ford-T de 1914. Le moins que l’on puisse dire, c’est que la conduite de cet engin est bien différente de celle de nos voitures contemporaines, tout en étant moins gourmande en essence. Pour aller vite, la transmission est contrôlée par trois pédales au sol (dont aucune n’est l’accélérateur, et la centrale fait office de marche arrière), un levier monté à la gauche du siège conducteur et deux leviers au volant à gauche et à droite (l’accélérateur). La voiture peut rouler à vitesse constante sans que le conducteur n’appuie sur aucune pédale (prend ça le régulateur de vitesse!). Il n’y a pas d’embrayage, ce qui fait de la « T » l’ancêtre des véhicules à boîte automatique.

Un modèle conçu pour être solide, aller n’importe où. Mais sans chaufferette, et sans jauge à essence visible.

via

Publicités