Mots-clefs

, , ,

Lors de fouilles réalisées dans le département de l’Aube, des archéologues ont mis au jour un squelette. Dans sa bouche, une dent manquante a été remplacée par une prothèse métallique, une intervention exceptionnelle pour l’âge du fer Afin d’en savoir plus sur les conditions de cette intervention, l’Inrap (Institut national de recherches archéologiques préventives) a mené son enquête:

Après observation du contenu de la tombe, les archéologues ont déterminé que le défunt, une femme au statut particulier, disposait d’un véritable pivot. Il y avait certainement au bout une dent artificielle, peut-être en ivoire ou en os.

Source

Publicités