La coupe de Lycurgue est une coupe romaine, en verre, datant du IVe siècle ap. J.-C. Elle est conservée au British Museum. Son nom lui vient du thème qu’elle représente, un épisode d’un mythe raconté par l’Iliade sur Lycurgue, le roi des Thraces, au VIIIe siècle avant notre ère. L’objet mesure 16,5 centimètres de hauteur, change de couleur quand on l’éclaire, un mystère qui n’a pu être éclairci qu’en 1990.

phenomenon-Glow-With-Flow-631.jpg__800x600_q85_cropCette coupe est en effet le plus ancien objet identifié en rubis doré, mélange de verre, de nanoparticules métalliques d’or et d’argent (50 à 70 nm), avec des traces de cuivre.

La couleur de l’objet en rubis doré est différente selon la face éclairée. Lorsqu’elle est éclairée de face, elle apparaît verte et opaque, et lorsque la lumière passe à travers (éclairage de l’intérieur ou par derrière) elle apparaît rouge. Cet effet optique est due à la formation de plasmons d’électrons, modifiant la transmission de la lumière suivant les longueurs d’onde. En gros, les romains savaient utiliser les nanoparticules, même sans savoir ce que c’était.

via

Publicités