Mots-clés

, ,

« La fin d’une glorieuse institution » titrait Le Petit Journal dans son édition du 23 novembre 1913

bpt6k7170870« En 1812, il y avait en France 26.000 invalides. En 1913, ils ne sont plus que dix-sept ». Nonobstant cet alarmisme, sachez que les Invalides accueillent toujours des anciens combattants blessés et les victimes de guerre, femmes et hommes

Invalides

(et bon appétit si vous avez lu l’autre article sur la même page).

Publicités