Étiquettes

,

Le corps humain recèle des traces de l’évolution. Des appendices ou muscles qui ne servent plus à rien, mais qui on servi un jour, il y a des millions d’années… C’est ce que l’on appelle une structure vestigiale, une structure anatomique de l’organisme d’une espèce dont la fonction initiale a été perdue totalement ou en partie au cours de l’évolution. La vidéo est en anglais, mais les animations sont assez claires. On y évoque notamment le muscle long palmaire, les muscles auriculaires, le muscle arrecteur du poil, le coccyx,

via

Publicités