Mots-clefs

,

L’artiste québécois Ying Gao a créé deux robes interactives composées d’organza, de fils photoluminescents, et de composants électroniques: le projet (No)where (Now)here. Le principe est simple: la robe réagit quand on la regarde. Le projet est inspiré de l’essai « Esthétique de la disparition » de Paul Virilio (1979). « Tel un clignement des yeux qui « gâche » une photographie, tout en interrogeant le concept de la présence et de la disparition, l’expérience de clair – obscure se vit pourtant à travers le regard incertain ». Des capteurs sensibles aux mouvements oculaires animent une couche textile. Et c’est encore plus joli dans le noir.

35_331now1

via

Publicités