Mots-clefs

,

Il y a murale et murale. Celle qui recouvre désormais une cinquantaine de bâtiments au Caire se classe dans la catégorie supérieure. Jugez-en plutôt par vous-même:

zqbiv2woxhemmqrlaygwL’histoire est racontée par le New York Times et met en avant eL Seed, un artiste tunisien qui s’est attelé à transformer un quartier du Caire en œuvre d’art à grande échelle.

Le projet a débuté il y a cinq semaines.

What you see is not what you think #perception #athanasius #cairo

Une photo publiée par eL Seed (@elseed) le 23 Févr. 2016 à 10h03 PST

//platform.instagram.com/en_US/embeds.js

Puis les premières couleurs sur les murs.

We are heading there slowly, but surely #perception #athanasius #cairo

Une photo publiée par eL Seed (@elseed) le 1 Mars 2016 à 9h28 PST

//platform.instagram.com/en_US/embeds.js

Et encore plus de couleurs:

Reaching there slowly #perception #athanasius #cairo #whatyouseeisnotwhatyouthink

Une photo publiée par eL Seed (@elseed) le 3 Mars 2016 à 10h03 PST

//platform.instagram.com/en_US/embeds.js

Vu sous un certain angle:

Your point of view affects what you see #perception #athanasius #zaraeeb #selffunded

Une photo publiée par eL Seed (@elseed) le 19 Mars 2016 à 9h03 PDT

//platform.instagram.com/en_US/embeds.js

via

Publicités