Mots-clefs

,

Le mont Wakakusa (若草山, Wakakusa-yama), aussi appelé mont Mikasa (三笠山, Mikasa-yama), est un ancien volcan désormais colline culminant à 342 mètres d’altitude. C’est une destination de promenade populaire, et son sommet permet d’apprécier un beau point de vue sur la ville de Nara. Le deuxième dimanche de janvier a lieu au mont Wakakusa une cérémonie autour d’un bûcher d’herbes. Les moines des temples de Nara mettent le feu aux herbes sèches de l’hiver. On allume d’abord une torche au sanctuaire de Kasuga-taisha, puis une procession de moines la porte dans un petit sanctuaire au pied de la colline. On fait alors brûler toute la colline. Et c’est beau.

wakakusa-yamayaki-16

C’est ce que l’on appelle Yamayaki, littéralement « la montagne qui brule ». On ignore les origines de ce festival, mais la tradition dit qu’une dispute entre deux temples, Todai-ji et Kōfuku-ji éclata en 1760. Lorsque les négociations furent rompues, on mit feu à la montagne. Une autre légende di qu’on y mit le feu pour faire fuir des sangliers.

wakakusa-yamayaki-92Aujourd’hui, les cérémonies débutent avec l’allumage d’une torche au sanctuaire Kasuga Taisha. La torche est ensuite portée jusqu’au pied de la colline où l’on allume un grand feu de joie. A six heures du soir, c’est un feu d’artifice qui éclaire le ciel. La montagne est ensuite incendiée, et l’incendie dure entre 30 minutes et une heure, selon la sécheresse de l’herbe.

wakakusa-yamayaki-132 wakakusa-yamayaki-142 wakakusa-yamayaki-26via

Publicités