Étiquettes

,

Les abeilles meurent par essaims entiers, et c’est une réelle bombe à retardement. Afin de sensibiliser le public à leur sort, l’artiste new-yorkais Matt Willey est à l’origine du projet Good of the Hive Initiative, qui le verra peindre 50.000 abeilles sur des murs, partout dans le monde. Un chiffre qui représente le nombre d’abeilles nécessaire pour qu’un essaim soit viable. Le décompte des abeilles peintes est fait de manière précise sur son site.

bees-1 bees-2 bees-3 bees-5 bees-7 bees-8 bees-9

via