Leopold et Rudolf Blaschka n’ont pas laissé que des invertébrés marins en verre en héritage. Ils ont également réalisé 4200 modèles de fleurs entre 1887 et 1936, qui sont tout aussi fascinants.

harvardflowers09-768x512Cette collection se trouve à Harvard, et est à nouveau exposée. À l’époque où ces fleurs ont été créées, les modèles botaniques étaient faits de papier-mâché ou en cire, et n’étaient pas aussi translucides que les fleurs vivantes. Ces fleurs sont considérées comme le chef-d’oeuvre des Blaschka, au point de mériter le surnom de « Chapelle Sixtine du verre« .

harvardflowers11-768x512Au milieu de l’exposition, on trouve un atelier de bois semblable à celui que les Blaschka utilisaient, avec les instruments destinés à chauffer le verre et le façonner.

harvardflowers05-768x512 harvardflowers03-768x512 harvardflowers14-768x512 harvardflowers12-768x512Pour finir, une vidéo, où l’on peut voir les techniques employées.

Source, via