Mots-clefs

, , ,

C’est en 2014 que l’on a découvert un manuscrit tout à fait particulier au sein de la British Library. Il s’agit de la plus ancienne trace de polyphonie médiévale (dédiée à Saint-Boniface) connue à ce jour, et elle date du début du 10ème siècle. On l’a trouvée à la fin d’un manuscrit consacré à la vie de l’Évêque Maternianus de Reims.

varellicropGiovanni Varelli, doctorant au St John’s College (Cambridge), a été le premier à comprendre que les traces d’encre étaient en fait des notes de musique, distinguant deux parties vocales, faites pour être chantées ensemble. Ci-dessous, le morceau est interprété par Quintin Beer et John Clapham – étudiants en musique (également au St John’s College), et donne une bonne idée de ce à quoi cela ressemblait.

source, via

Publicités