Mots-clefs

,

Le groupe islandais Árstíðir sait reconnaître une bonne acoustique quand il se promène. C’est en revenant d’un concert à Wuppertal, en Allemagne, qu’ils se sont rendus compte que la gare offrait une sonorité tout à fait sympathique. Alors que leur registre se situe plutôt dans le pop-folk, ils ont entonné un chant islandais du 13ème siècle, « Heyr himna smiður » (Entends, artisan des cieux) de Kolbeinn Tumason. L’effet produit est saisissant.

via

Publicités