Étiquettes

,

La charpenterie japonaise traditionnelle a ceci de particulier qu’elle n’utilise pas de clou. Ce qui était du à l’origine à la rareté du métal a fini par donner un art tout à fait intéressant, et rudement solide. Car au Japon, certaines structures de bois ont plus de 1000 ans. Les charpentiers miyadaiku (宮大工) sont ceux qui construisent les temples et sanctuaires traditionnels, et qui les réparent. Tout, absolument tout, est fait en bois. Et pas de cheville: tout s’emboîte à la perfection. C’est aussi ce qui les rend facile à réparer… Admirez le travail:

via