Voir passer l’iceberg

Étiquettes

,

Le 19 avril 2017, un énorme iceberg s’est retrouvé en bas de la Iceberg Alley, au sud de la Péninsule d’Avalon. Ces icebergs qui se promènent sont un des signes du retour du printemps. Plusieurs photographes locaux, comme Greg Noel et Kaelam Power ont immortalisé ces moments.

//platform.instagram.com/en_US/embeds.js

//platform.instagram.com/en_US/embeds.js

An iceberg can stop you in your tracks and leave you in awe. #icebergsnl #wildernessnation

A post shared by Kaelam Power (@kaelampower) on Apr 19, 2017 at 7:41am PDT

//platform.instagram.com/en_US/embeds.js

via

Des vitraux dans les bois

Étiquettes

,

La vitrailliste Neile Cooper s’est servi de bois de récupération pour créer un petit havre de paix au milieu du bois. Non seulement, l’endroit est parfait pour vous isoler du monde, mais est également équipé d’un divan et d’un petit bureau… L’artiste crée par ailleurs des bijoux-papillons, que l’on retrouve dans sa boutique Etsy shop.

via

Pour l’amour du jardin

Étiquettes

,

Pearl Fryar a transformé son jardin de Caroline du Sud en un espace d’art topiaire tout à fait  magnifique. Au début, il s’agissait juste de montrer à quelqu’un qu’il avait tort. Puis il a gagné un prix pour le « jardin du mois ». Ensuite, il a continué à cultiver son jardin en récupérant des plans (le tout est sans pesticides ni engrais, vive le bio), et l’a ouvert au public. Il est seul à s’en occuper.

via

Plantes comestibles

Étiquettes

Ou plutôt, des gâteaux qui ressemblent tellement à des succulentes qu’on oserait à peine y goûter… Ivenoven (basée à Jakarta) réalise des gâteaux ornées de plantes ou de fleurs réalisées avec du glaçage, si réalistes qu’on pourrait s’y méprendre. On dit qu’ils sont aussi bons que beaux, mais je n’y ai pas goûté… Le simple plaisir des yeux suffit!

Via (cliquez pour en voir d’autres!)

La tête de la Statue de la Liberté

Étiquettes

,

Voici une vue insolite de la fameuse Statue de la Liberté à New York. Prise depuis la flamme (qui est fermée au public depuis 1916), elle permet de voir ses « cheveux ». Et des touristes qui sortent la tête au niveau de sa couronne.

La statue fut endommagée lorsque, en 1916, le réseau d’espionnage de l’Empire allemand, fit sauter le dépôt de munitions de Black Tom Island à proximité, ce qui brisa les vitres sur une distance de 40km et endommagea la Statue de la Liberté. Une centaine de rivets cédèrent, entre autres dégâts. Depuis, la visite du bras et de la torche de la statue est interdite.

via