La musique adoucit les mœurs

Mots-clés

Enfin, c’est ce que dit l’adage. Et ce qu’essaie de démontrer « El Sistema« ,  un programme d’éducation musicale développé au Venezuela et financé notamment par des fonds publics.

s_w12_RTR4A08RIci, l’un des membres de El Sistema joue de la harpe auprès d’un nouveau-né, dans le cadre du programme « nouveaux membres ». Le Venezuela connait l’un des plus haut taux de meurtres au monde, et ce programme réussit, depuis des dizaines d’années, à exposer les enfants pauvres à l’influence positive de la musique classique. Jusqu’à il y a peu de temps, les enfants à partir de 5 ans pouvaient y participer. Désormais, le programme s’adresse aussi aux tous petits… (Reuters/Carlos Garcia Rawlins, via)

Le diatomiste

Mots-clés

, ,

Klaus Kemp perpétue un art victorien mêlant science et art, le « diatomisme ». À la base, les diatomées sont des algues brunes unicellulaires, utilisées notamment comme indicateurs de la qualité de l’eau. À l’époque victorienne, l’engouement créé par des microscopes plus accessibles fit en sorte qu’un art nouveau, arrangeant la nature dans des poses complexes, fit son apparition.

Avec un cheveu, on arrangeait les diatomées dans des arrangements caléidoscopiques que l’on regardait grâce aux microscopes. Klaus Kemp a perfectionné sa technique pendant des années, et est l’un des rares à pratiquer de nos jours.

Pour en savoir plus, cliquez ici. Via.

Les étonnants gratte-ciel de Villeurbanne

Mots-clés

, ,

Construits de 1931 à 1934, les gratte-ciel de Villeurbanne sont le symbole d’une volonté politique et architecturale pour résister au désir hégémonique de Lyon et une des rares applications à cette échelle des utopies socialistes et hygiénistes.
C’est le maire socialiste et médecin, Lazare Goujon, qui a décidé d’affirmer l’identité de sa ville de Villeurbanne en construisant un centre urbain entouré de logements sociaux. Comme la vidéo n’est pas intégrable, cliquez sur le lien ci-dessous (8 min):

http://videotheque.cnrs.fr/video.php?urlaction=visualisation&method=QT&action=visu&id=4064&type=grandPublic

Etonnants007 Etonnants016Etonnants008

source

La chaise à deux pattes

Mots-clés

,

C’est le grand dada du moment: comme rester vissé sur sa chaise huit heures par jour est extrêmement mauvais pour la santé, il faut développer des solutions pour s’activer au bureau. Et quand c’est un designer qui s’y colle, ça donne ceci:

91_6_1200ssssLe designer Benoit Malta a créé Inactivité, une chaise à deux pattes, qui force celui qui s’assoie sur elle à maintenir une balance constante. Un « inconfort supportable » aux dires du créateur.

via

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 281 autres abonnés