Les étonnants bâtiments d’Achgabat au Turkménistan

Mots-clés

,

Achgabat est la principale ville et la capitale du Turkménistan, en Asie centrale. Elle se trouve dans une oasis du désert du Karakoum, au pied de la chaîne de Kopet-Dag, près de la frontière iranienne. Sa population s’élevait à 773 400 habitants en 2004. En 2013, la ville est entrée dans le Livre Guinness des Records comme la plus grande concentration au monde de bâtiments en marbre blanc.

76L’Arche de la Neutralité est un trépied de 250 mètres de haut surmonté d’une statue dorée du président Saparmourad Niazov (également connu sous le nom de « Turkmènbachi », ou « Chef de tous les Turkmènes »). De 50 pieds de haut, la statue, qui tournait afin de toujours faire face au soleil pendant la journée, a été enlevée en 2010.

56C’est en 2011 qu’a été construit le Monument de la Constitution, dont la hauteur totale est de 185 mètres. C’est le deuxième plus grand bâtiment du Turkménistan.

a01_hgabat07Le Alem Cultural and Entertaining Center, inauguré en 2012, été reconnu par le Guinness World Records comme la plus grand grande roue du monde dans un espace clos.

19La fontaine Achgabat est le bassin comprenant le plus de fontaines dans un lieu public (un centre commercial en l’occurrence).

Tvkulesi-1Achgabat dispose également de la Tour Turkménistan qui est la tour la plus haute du Turkménistan.

45L’étoile octogonale d’Oguzkhan est reconnue comme la représentation architecturale la plus grande au monde d’une étoile et est entrée aussi dans le Guinness World Records. Accessoirement, on l’appelle le Palais des mariages. C’est là que se trouve l’état-civil.

Cliquez ici pour voir d’autres photos.

Des cristaux dans la ville

Mots-clés

, ,

L’artiste américaine Paige Smith mène une sorte de guérilla urbaine, un cristal à la fois, pour redonner un peu de vie et de couleurs aux espaces laissés à l’abandon ou inattendus. Un peu comme si on transformait la banalité des objets du quotidien en les rendant anachroniques. Depuis les débuts du projets en 2011, elle a cherché les lézardes, les fissures, des boites de conserves, des recoins, pour installer ses cristaux, et donner ainsi un peu de charme aux endroits visités.

urban-4-edited urban-8-edited crystalized-geode-installations-2 urban-2-edited2 urban-1-edited1via

Les eaux si claires du Lac Michigan

Mots-clés

,

Avec le retour du printemps disparaissent les glaces qui recouvraient les Grands Lacs. Et les eaux du Lac Michigan sont désormais si claires qu’on peut voir les épaves des bateaux gisant sur son fond.

rising_sun.jpg__800x600_q85_cropLe Rising Sun était un bateau à vapeur de 40m de long. Il a sombré le 29 octobre 1917. Ses 32 passagers ont tous été sauvés.

Les garde-côtes américain ont remarqué ces eaux cristallines, et les épaves, lors d’une patrouille de routine, et ont posté la semaine dernière plusieurs photos sur leur page Facebook. Les images ont été prises du côté de Manitou Passage Underwater Preserve, l’une des zones les plus riches pour qui aime la plongée et les épaves.

james_mcbride.jpg__600x0_q85_upscaleToutes les épaves ne sont pas encore identifiées.On estime qu’environ 6000 vaisseaux ont sombré dans les Grands Lacs, dont 1500 dans les eaux du Michigan. Comme tous les autres lacs, le Lac Michigan est pollué par les algues, à cause de l’agriculture. Avec la hausse des températures, elles vont à nouveau pulluler, et les eaux cacheront à nouveau les épaves…

unidd_2.jpg__600x0_q85_upscaleSource.

Paysages myxomycètes

Mots-clés

, ,

A vos souhaits. Les myxomycètes ne sont pas des champignons. Leur nom est formé de « myxo » qui signifie gélatineux et de mycète dont la racine myc- signifie champignon, car les Myxomycètes sont traditionnellement étudiés par les mycologues, bien qu’il s’agisse en fait d' »amibes collectives » (deuxième billet du jour dans lequel vous voyez concrètement l’utilité d’étudier les langues anciennes a minima).

Picture15Le photographe Kim Fleming en fait des macros. Et sous sa lentille, on découvre des paysages énigmatiques et fabuleux.

Picture11Ceci est l’Hémétrichie petite coupe (Hemitrichia calyculata). Leurs petites boules contiennent des sporanges, la version locale des graines si vous préférez.

Picture5Picture 21 Picture18Si vous voulez continuer à voyager sur cette étrange planète qui se trouve sous nos loupes, je vous invite à aller ici.

La géométrie dans la nature

Mots-clés

, ,

La nature est très bien organisée. La preuve en image.

Perfect-Geometric-Patterns-In-Nature8__880

Ceci est un aloe polyphylla. Cette espèce pousse au Lesotho uniquement.

Perfect-Geometric-Patterns-In-Nature2__880Et voici un dahlia.

Perfect-Geometric-Patterns-In-Nature6__880Et la crassula « Buddha Temple« .

Perfect-Geometric-Patterns-In-Nature11__880Pour finir, drosophyllum lusitanicum. Si vous vous souvenez de vos cours de latin, vous comprendrez assez vite que c’est une plante carnivore.

Pour voir d’autres photos, c’est par ici. Sinon, vous pouvez aussi consulter les fractales dans la nature sur ce blogue.

Ces allemandes qui portent encore le costume traditionnel

Mots-clés

, , ,

Le photographe allemand Eric Schuett a réalisé une série de portraits intitulée Les Reines du Village, dans laquelle il témoigne du style de vie des dernières femmes vivant dans les communautés rurales allemandes, des femmes qui portent encore le costume traditionnel.

Eric-Schuett-Engel-Marie-Meier-Schaumburg-2011-1024x1024Engel Marie Meier, Schaumburg, 2011

Ce photographe a toujours été passionné par l’histoire. Et c’est en étant à la recherche des métiers traditionnels dans des régions reculées qu’il est tombé sur elles, par chance. Pendant plus de dix ans, il a travaillé au sein d’un écomusée dans le sud de l’Allemagne. Mais rien ne l’avait préparé à rencontré Maria Anna Griessbaum, une nonagénaire habitant la Forêt Noire.

Eric-Schuett-Maria-Anna-Griessbaum-Black-Forest-2009Maria Anna Griessbaum, Forêt Noire, 2009

A la voir vêtue de manière traditionnelle, il s’est retrouvé catapulté dans le passé. Après avoir entendu ses histoires, il s’est progressivement retrouvé à élaboré ce projet, et photographier ces femmes. Elles sont le témoignage d’une époque qui mourra avec elles.

Eric-Schuett-Luise-Ketterer-Black-Forest-2012Luise Ketterer, Forêt Noire, 2012

Beaucoup furent réticentes à se laisser photographier. Mais d’autres l’accueillirent bien volontiers dans leurs demeures, qui, bien souvent, étaient dans leurs familles depuis des générations.

Eric-Schuett-Gertrude-Lesch-Hesse-2014Gertrude Lesch, Hesse, 2014

Parce qu’elles ne sont plus très jeunes, la plupart passent leurs journées à la maison, à se reposer, faire des tâches ménagères, ou s’occuper de leurs jardins. Parfois, elles sont aidées par un membre de leur famille pour s’habiller. Leurs tenues reflètent un tas de choses: l’âge, le statut marital, l’origine, la religion, la classe sociale. Il y a des tenues différentes selon les occasions, comme des mariages, funérailles, fêtes religieuses, etc.

Eric-Schuett-Emma-Krahl-Lusatia-2010-1024x1024Emma Krahl, Lusatia, 2010

C’est au milieu du 20ème siècle que les habitudes vestimentaires des femmes commencèrent à changer en Allemagne. Et de nos jours, il est très rare d’en trouver arborant le costume traditionnel, même dans les coins perdus. Certaines ont continué faute de moyens pour s’acheter des vêtements récents. D’autres par habitude. Mais il suffirait d’un rien pour qu’elles cessent: la maladie, l’incapacité progressive à se vêtir…

Eric-Schuett-Anna-Pawelczyk-Schaumburg-2010Anna Pawelczyk, Schaumburg, 2010

Depuis le début du projet, beaucoup sont décédées. Ces photographies témoignent de façon respectueuse de leur mode de vie.

Eric-Schuett-Anna-Katharina-Suessmann-in-mourning-garb-Hesse-2011

Anna Katharina Suessmann en habit de deuil, Hesse, 2011.

Source (cliquez pour en voir d’autres).

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 482 autres abonnés