Maman ours

Étiquettes

,

Maman ours protège ses petits, qui n’hésitent d’ailleurs pas à grimper sur son dos pour se mettre à l’abri ou tout simplement profiter de la promenade. Les deux oursons sont âgés de 6 mois, et s’ils n’avaient pas leur mère, ils auraient peu de chances de survie… Ces photos ont été prises par David Silverman à Hallo Bay, Alaska.

30E6DF2900000578-0-image-a-72_1454669805537 30E6E03500000578-0-image-a-103_1454670018060 30E6DE4C00000578-0-image-a-81_1454669863473 30E6DE8500000578-0-image-a-95_1454669966155 30E6DF1500000578-0-image-a-106_1454670032782 30E6DE3E00000578-0-image-a-107_1454670042924Cliquez ici pour en voir plus.

Le facteur des Alpes (1911)

Étiquettes

, ,

Facteur, c’est un métier, surtout dans des coins reculés. En 1911, c’était même devenu un vrai sport, pour qui était chargé de faire la tournée en montagne. C’est donc sur des ski que les missives et mots doux étaient portés, comme le montre cette illustration parue dans l’édition du Petit Journal du 15 janvier 1911.

bpt6k716939jA l’époque, les ski sont une nouveauté, des « longs patins de bois importés de Norvège« .

ski

Pholisma Sonorae, l’étrange plante des sables

Étiquettes

,

Pholisma sonorae est une étrange fleur que l’on trouve en Amérique du nord. Elle pousse directement sur les dunes de sable, et seule une toute petite partie est visible: sa tige plonge en effet deux mètres sous la surface, et seuls les vents qui dégagent le sable permettent parfois de la voir. Et elle fleurit ensuite, avec des petites fleurs d’un centimètre…

pholisma-sonorae-56Elle manque de chlorophylle, et, pour survivre, s’attache aux racines d’arbrisseaux pour y puiser des nutriments, sans que cela ne porte préjudice à l’hôte.

pholisma-sonorae-22Pour trouver les racines de son hôte, elle opère probablement comme sa cousine Pholisma arenarium, qui envoie des petites racines en éclaireur 60 cm sous la surface du sol, et dès qu’elle rencontre une racine, hop! on envoie un signal aux racines haustoriales, qui viennent pénétrer l’hôte.

pholisma-sonorae-12On ne trouve cette plante qu’en quelques endroits dans les dunes d’Algonodes, au sud-est de la Californie, et dans les dunes de sables du Gran Desierto de Sonora, Mexico.

pholisma-sonorae-42 pholisma-sonorae-32 pholisma-sonorae-22Via

Tapis de verdure

Étiquettes

,

Alexandra Kehayoglou récupère les fils de laines inutilisés au sein de l’usine familiale de fabrication de tapis. Et ce qu’elle en fait laisse rêveur! Elle recrée des jardins, dans lesquels on aimerait tout simplement s’allonger pour lire un peu, comme quand on était enfant. Certaines de ses oeuvre sincluent même une partie « tapisserie », qui prolonge le tapis. Ou alors c’est le tapis qui prolonge la tapisserie, comme vous voulez. Vous pouvez en voir plus sur Instagram ou Artsy.

rug-10 rug-12 rug-2 rug-4 rug-8 rug-11via

Autochromes suisses des années 1920

Étiquettes

, ,

Petite promenade suisse aux couleurs d’antan…

At the Lake Zug, July 1927

Lac Zug, juillet 1927

Church of Rothenthurm, Schwyz, 25 July 1927

Église de Rothenthurm, 25 juillet 1927

In Saconnex d'Arve, Geneve

Saconnex d’Arve, Genève

Klausen Pass, Canton of Uri, 26 July 1927

Col du Klausen, Canton d’Uri, 26 juillet 1927

La Belotte, Canton of Geneva,

La Belotte, Canton de Genève

Panorama from Michaelskreuz, Canton of Lucerne, 14 July 1927

Panorama du Michaelskreuz, Canton de Lucerne, 14 juillet 1927

The dock in Brunnen, July 1927

Pontons à Brunnen, juillet 1927

The route of Clausen, Canton of Uri, Switzerland, 26 July 1927

La route de Clausen, Canton d’Uri, 26 juillet 1927

147 route d'Hermance, Collonge-Bellerive, Canton of Geneva

147 route d’Hermance, Collonge-Bellerive, Canton de Genève

Anglais garden, Geneve, 1930

Jardin anglais, Genève, 1930

At the beach with the Dent d'Oche in the background, Préverenges, Switzerland, 25 July 1928

À la plage avec la Dent d’Oche dans le fond, Préverenges, 25 juillet 1928.

Via

Fractales enneigées

Étiquettes

, , ,

On aime tous la neige (enfin, sauf peut-être quand on est pris dans une tempête), quand elle tapisse tout de blanc, ou que l’on peut voir les jolis flocons se poser sur sa peau. Simon Beck lui y voit un canevas pour ses œuvres d’art, et avec beaucoup de préparation, de patience, et de petits pas , il crée des motifs mathématiques fort impressionnants.

marathon_help.jpg__1072x0_q85_upscaleBeck est un artiste de la neige qui opère dans les Alpes françaises. Cela a commencé il y a une dizaine d’années avec un flocon dessiné dans la neige. En le voyant de haut dans un remonte-pente, il s’est rendu compte qu’il tenait là une forme d’expression bien à lui.

resevoir_again.jpg__1072x0_q85_upscaleDepuis, il a réalisé de nombreuses œuvres éphémères, principalement inspirées des mathématiques. Chaque œuvre peut prendre jusqu’à 11h pour être réalisée, sans compter toutes les heures de préparation.

snowflake.jpg__1072x0_q85_upscaleEn 2014, il a publié un livre de photographies de ses œuvres: Snow Art.

Bref, les fractales, c’est beau.

cubes.jpg__1072x0_q85_upscale triangles.jpg__1072x0_q85_upscaleCliquez ici pour voir d’autres photos.

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 941 autres abonnés