Joies colorées du consumérisme

Mots-clés

, , ,

Le photographe Richard John Seymour a réalisé une série de photographies intitulée Yiwu Commodity City. Il y explore les différents marchés de Yiwu, qui  couvrent une superficie d’environ un million de mètres carrés, abritant près de 320000 produits, classés dans 1502 catégories différentes… Le Rungis du bien manufacturé localement. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est littéralement envahissant. Dégoulinant de couleurs plastiques. Des jouets, des fleurs en plastiques, des décorations de Noël, des bijoux, de l’électronique… Un tourbillon consumériste étouffant.

57_YIWU-COMMODITY-CITY_39 57_YIWU-COMMODITY-CITY_33 57_YIWU-COMMODITY-CITY_28 57_YIWU-COMMODITY-CITY_15 57_YIWU-COMMODITY-CITY_02via

Bouchées nature

Mots-clés

Dans le cadre de son projet expérimental Edible Growth, la designer Chloé Rutzerveld a créé des bouchées comestibles, combinant processus naturel et technologique. La bouchée croît à l’intérieur d’une structure -comestible- imprimée en 3D. Des champignons et des herbes en sortent au bout de cinq jours.

Edible-GrowthRapide, avec une chaîne de production réduite a minima, la bouchée est écolo dans l’âme. Elle est nutritive, bio, sans agents conservateurs (en même temps, il faut la manger rapidement).

Selon Chloé Ritzerveld, cela prendra encore 8 à 10 ans avec qu’un tel produit arrive dans nos maisons.

DSC068573d-printenoverzicht-wel-groeienvia

Le son de la trompette

Mots-clés

, , ,

Les Vœux du paon est un poème courtois écrit par Jacques de Longuyon en 1312-1313 sur commande de Thiébaut de Bar, évêque de Liège. L’œuvre a connu un immense succès en Europe occidentale jusqu’à la fin du Moyen Âge, engendrant traductions, continuations, réécritures et imitations. Et illustrations. Comme ce magnifique trompettiste.

17pobl9uo7h4zjpgChaque époque a les Maurice André qu’elle peut.

Illustration : Ms G.24, fol.001r, Pierpont Morgan Library, New York. Ce manuscrit est une mine d’or pour les illustrations… décalées.

Le boulier sur un doigt

Mots-clés

, , , ,

Cette bague date du 17ème siècle, sous la dynastie Qing. Faite d’argent pur, elle arbore un boulier (ou abaque) fonctionnel, d’un centimètre de long pour ½ centimètre de haut. Sur chaque tige se trouvent sept boules, dont le diamètre est inférieur à un millimètre. Ces boules peuvent bouger facilement le long des tiges. Comme des doigts sont trop gros pour utiliser la chose, il faut utiliser une épingle. Ça tombait bien, les dames de l’époque en avaient plein les cheveux.

ring abacusSource, via

Les culs-de-jatte médiévaux n’étaient pas des manchots

Mots-clés

, ,

Preuve en est cette illustration marginale tirée du Roman d’Alexandre (MS Bodl. 264), où l’on peut voir des culs-de-jatte se taper dessus avec leurs béquilles. Les illustrations de ce manuscrits sont considérées comme un des trésors de l’enluminure médiévale.

cripplefightUne illustration sans aucun rapport avec la vie d’Alexandre, on s’en doute. Elle dépeint une scène du quotidien au Moyen-âge, où les éclopés sont légion.

fullpagefight

via

Le moucherolle royal

Mots-clés

, ,

Le Moucherolle royal ou Porte-éventail roi (Onychorhynchus coronatus) est une espèce de moucherolle. Il vit à proximité des criques et des rivières dans les forêts tropicales d’Amérique du Sud. C’est un oiseau des sous-bois difficile à observer. D’ailleurs, au naturel, il n’attire pas l’attention. Voyez:

beforePratique pour le camouflage. Mais, quand il s’agit d’effrayer les prédateurs ou d’attirer l’attention des femelles pendant la saison des amours, c’est un tout autre oiseau que l’on peut voir:

afterEt là, on se dit qu’il porte drôlement bien son nom de Porte-éventail roi.

via

Suivre

Recevez les nouvelles publications par mail.

Rejoignez 2 425 autres abonnés